Avec l’âge, la mobilité est de plus en plus réduite et les escaliers deviennent de véritables obstacles. C’est aussi le cas après une grave maladie ou lorsque vous êtes en situation de handicap. Pour ne pas renoncer à votre maison, à votre jardin et à votre autonomie, il suffit d’installer un monte escalier. Facile à poser, vous pourrez à nouveau profiter de votre maison et de votre liberté grâce à une aide mobile adaptée. Voici tous les avantages d’un monte-escalier pour vous en convaincre.

Un monte-escalier : une solution pratique et simple

Le monte-escalier est un appareil en forme de chaise ou de fauteuil doté d’un moteur. Il peut se déplacer à plusieurs niveaux de manière verticale pour accéder aux différents niveaux d’une habitation. C’est un accessoire de mobilité qui dispense son utilisateur d’efforts pour emprunter un escalier. Il est posé sur un rail et se déplace lentement. Ce mécanisme est donc très pratique pour les personnes âgées qui ne peuvent plus monter et descendre les escaliers. Il en va de même pour toutes les personnes en situation de handicap moteur.

Disponible en plusieurs modèles, le monte-escalier est un accessoire simple à utiliser et très pratique dans la vie de tous les jours. Il est doté d’une rampe et d’un guide escalier pour qu’on puisse tenir la main et garder l’équilibre durant la montée ou la descente. Très ergonomique, il convient aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers. En cas de panne d’électricité, il est doté d’une batterie supplémentaire. Selon la configuration et la longueur de vos escaliers, le fabricant peut l’adapter. Vous pouvez demander un devis monte escalier sur www.devis-plus.com. Une fois commandé et livré, un professionnel sera chargé de l’installation. Quelle que soit la pièce en étage, la chambre, la salle de bain ou encore la terrasse, l’utilisateur pourra en profiter grâce au monte-escalier.

Un monte-escalier : un confort de vie au quotidien

Les monte escaliers sont le plus souvent assimilés à tort à personnes âgées et aux handicapés uniquement. Or, tout le monde peut l’installer dans sa maison pour améliorer son confort. En effet, après une dure journée de travail ou lorsque vous n’avez plus assez d’énergie, vous pouvez vous offrir un monte-escalier. Le fait de monter et descendre les marches peut rapidement paraître répétitif et lassant. Même les plus sportifs peuvent éprouver de l’ennui à la vue d’un escalier.

Alors, une fois de temps en temps, pourquoi ne pas se laisser porter par un monte-escalier. Non seulement il est confortable, mais il est aussi fiable. De plus, en cas de maladie, vous serez bien content d’avoir cet appui lors de votre convalescence. C’est ainsi un appareil de confort qui n’est pas uniquement réservé aux handicapés et aux seniors, mais convient parfaitement à toutes les personnes qui le jugent utile et agréable au quotidien, quel que soit leur âge.

Un monte-escalier : une assurance de sécurité

L’installation d’un monte-escalier dans une habitation permet d’améliorer la sécurité de tous les occupants. Lorsque les marches sont trop escarpées, trop étroites ou inclinées, les risques de chute sont très importants. Dans ce cas, un monte-escalier n’est pas seulement pratique et confortable, il devient nécessaire. Finis les inquiétudes et les appréhensions à chaque fois que vous devez monter ou descendre des escaliers. Avec cet accessoire, vous serez rassuré et vos proches également.

Les handicapés, les seniors ou toute personne en ayant envie, tous conserveront son autonomie et sa liberté dans sa maison, sans craindre un accident. Celles victimes d’un traumatisme lié à des marches pourront également se réapproprier leur maison et profiter de tout l’espace intérieur en toute sécurité et en toute sérénité. Le monte-escalier est une solution simple pour continuer à vivre normalement, sans avoir à déménager. Très vite, vous ne pourrez plus vous séparer de votre monte-escalier.

La pose d’un monte-escalier : des possibilités de prise en charge

Pour les personnes à mobilité réduite, l’installation d’un monte-escalier peut être prise en charge. En effet, l’État accorde certaines aides dans le cadre de l’aménagement des espaces de vie. Ces personnes peuvent par exemple bénéficier d’une TVA à 10 %, voire 5,5 %, selon les cas ou d’un crédit d’impôt représentant 25 % du montant des travaux. La Caisse de retraite et d’allocations familiales propose également des subventions pour la pose d’un monte-escalier. Ce qui est aussi le cas des collectivités locales.

Bien entendu, quelques conditions sont nécessaires pour y avoir droit. Pour plus d’informations, il est conseillé de prendre des renseignements auprès de la commune ou de la mairie de résidence. Les associations caritatives ou familiales sont aussi de bon conseil. Sachez que l’installation d’un monte-escalier vaut des milliers d’euros. C’est pourquoi il est recommandé de considérer ces aides avec attention. Généralement, les garanties et le service après-vente sont inclus dans le prix de la pose. Le coût final dépendra du type d’escalier, de sa dimension et du mécanisme nécessaire.