Les chefs d’entreprise ont une obligation de mettre en place certaines gestes pour protéger leurs ouvriers afin d’éviter d’éventuels accidents de travail ou maladies professionnelles. Il s’agit notamment du secteur du BTP où les risques sont nombreux (chute, risque de projection, utilisation d’outils dangereux, bruit et emploi de produits à risques). Mais si les entreprises peuvent encore se passer de certains équipements, il existe des EPI obligatoires.

En quoi consiste un « Equipement de Protection Individuelle » ?

Un « Equipement de Protection Individuelle » (EPI) consiste en un moyen ou dispositif qui sera porté ou tenu par un individu à la fois pour la prévention des risques mais également pour la protection des employés face aux plusieurs risques qu’ils encourent sur leurs lieux d’exercice. Avant de commencer toute activité, les ouvriers ou employés doivent se munir des EPI nécessaires à leur protection et ils ont le droit d’exiger à leurs chefs d’entreprise de les mettre à leur disposition, droit qui est bien inscrit dans le code du travail. Pour permettre aux chefs d’entreprise de protéger leurs employés pendant leur travail et satisfaire aux besoins qu’il faut concernant l’EPI, des matériaux performants sont à retrouver sur Seton tels que les panneaux et pictogrammes. Tout établissement recevant du public doit d’ailleurs être pourvu des EPI requis.

Les différents types d’EPI obligatoires dans une entreprise

Pour les ouvriers en BTP, le casque est l’un des EPI incontournables et obligatoires. Des casques ergonomiques et anti-transpirants sont spécialement conçus pour ce type d’activité. Pour les yeux, il y a des lunettes qui correspondent aux normes légales pour éviter les rayonnements infrarouges. Quant aux risques d’exposition au bruit, une protection auditive conforme à la norme établie est également indispensable. Ensuite pour les mains, c’est l’une des parties du corps les plus touchées lors des accidents de travail. Il est donc nécessaire de fournir des gants appropriés en fonction du travail à faire. Ces gants protègent les mains contre les coupures, les allergies, les produits chimiques et les vibrations.

Ensuite pour ceux qui utilisent les appareils à flammes vives ou les travaux de soudage, l’emploi des masques est aussi obligatoire. Les pieds, peu importe le secteur d’activité, doivent être protégés avec des chaussures de sécurité ou des bottes résistantes pour protéger contre le feu et les produits chimiques. Toutefois, les semelles doivent être antidérapantes, antibactériennes et bien aérées. Enfin, à la fois pour les travailleurs dans le secteur minier et du BTP, les ouvriers sont obligés d’avoir des vêtements de protection.

Quels sont les avantages d’avoir des équipements de sécurité ?

Le port d’EPI permet certainement d’éviter de nombreux accidents de travail, que vous exercez dans le secteur du BTP ou dans des tâches d’entretiens plus courantes. Tout simplement, l’EPI vous aide toujours à surmonter tous les risques. Il rend vos travaux plus agréables puisque vous travaillez en toute sécurité, et sans surtout peur. De plus, conformes à des normes d’ergonomie et de performance, les EPI favorisent le confort au travail. Le travail avec une tenue de protection vous permet également de ne pas abîmer vos vêtements du quotidien et également ne pas les salir. De plus, il convient de noter que les chefs d’entreprise s’occupent de toute charge financière induite par la protection de la personne EPI.